Maîtresses soyez attentives aux enfants maltraités

L’enfance, parfois c’est en prendre plein la gueule et surtout surtout ne rien en faire savoir à l’institutrice qui est si gentille.

 

Je l’ai fracassé et cela m’a salie du haut jusqu’en bas. Le sang tache, c’est connu.

A quand les corps dépourvus de liquide vital?
Faudrait qu’on nous fasse des enveloppes bien propres en cas de blessure, faciles à emballer sous blister, comme un paquet de chewing-gum.
Je ne sais même plus pourquoi je l’ai massacré, il y avait de la rancune dans mon action, mais la rancœur ne justifie pas le meurtre. Il y avait aussi des souvenirs glauques où il m’enfermait dans la cave et me faisait subir des trucs que mon imaginaire n’arrive pas à saisir.

Je ne connais des monstres que Moby Dick la baleine qui a tout d’une victime.
On va m’arrêter, on ne va rien comprendre à Moby, je n’ai que douze ans, mais le sang sur mes vêtements va interrompre l’enquête.

Je l’ai fracassé avant qu’il ne fracasse mon petit frère et que Moby Dick m’emporte vers ses abysses si je mens.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *