Mardi 11 août 1914.

Aérostation. Ascension captive au treuil. Nous prenons notre matériel de guerre. Il fait une chaleur terrible. Pendant la manœuvre nous entendons le canon qui tonne avec intensité soit à FROUSSET ou à AURANCE ou à BADONVILLERS.

Après-midi. Aérostation. Préparation et modification de notre matériel de guerre.

5 heures. Nous allons nous baigner dans la Moselle et  laver notre linge au même endroit qu’hier.

6 H ½ nous allons dîner tous ensemble avec notre sergent à DOMMARTIN. Toute la journée il a fait une chaleur terrible, aussi nous restons jusqu’à 10 heures dehors avant de monter nous coucher au grenier où nous étouffons littéralement.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *