Vendredi 7 Août 1914.

Rassemblement à 6 heures. Le lieutenant demande s’il peut compter sur le concours de tous et s’il y a des hommes qui sont malades ou veulent retourner à VERSAILLES. Je lui répond avec mes camarades que nous sommes prêts à partir le plus tôt possible. Mais pas de ce côté là, c’est à dire vers le théâtre des opérations. Il nous annonce que nous serons probablement au siège de METZ d’ici une quinzaine. Nous trouvons le temps long d’attendre toujours l’arme au pied pendant que nos camarades se battent.

Le matin: aérostation, inventaire de la voiture aux agrès. Après-midi : séance de voiture? ? ?

. Aérostation. Montage de la soupape. Information douteuse : Les Allemands ont été repoussés à LIEGE avec 1200 hommes hors de combat. 27 canons leur ont été pris par les Belges. Le lieutenant VON TORSTNER est prisonnier.

5 heures : Je vais acheter avec 2 camarades des conserves à STE EVE. Ces conserves sont destinées à notre escouade qui a formé une masse pour acheter des vivres de réserve.

7 heures: Nous allâmes, plusieurs camarades et moi jusqu’au dessus de DOMMARTIN pour admirer le point de vue de la vallée.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *