Bien la peine !

Un garçon de douze ans se voit contraint du fait du divorce de ses parents à passer une semaine chez l’un une semaine chez l’autre, il en est malade…..

 

Le prof d’histoire nous a dit que dans l’ancien temps les couples divorçaient moins parce qu’au bout de dix ans ils tombaient malades et au bout de quinze ils mourraient. Ils n’avaient pas eu le temps de vraiment se disputer. Maintenant, la science conserve les gens mais pas les couples, alors au bout de dix ans les parents s’engueulent et au bout de quinze ils se séparent.

C’est pile ce que mes parents ont fait et par consentement mutuel. Ils ont tout partagé, les chaises, les disques, les livres, les tasses, moi et le chat. Tout sans se disputer. Pour moi et le chat la solution partage équitable a été une semaine chez l’un, une semaine chez l’autre. C’est le chat qui a commencé à perdre les pédales, il ne trouvait plus ses repères et s’est mis à pisser partout. J’ai pas fait pareil, je suis grand, mais je perdais mes affaires, à l’école j’avais jamais ce qu’il fallait « Tout est resté là-bas ! »je disais.

Alors, tous ces déménagements, ces bonjours, au revoir, m’ont pris la tête et le reste et je suis tombé grave malade. Raide de partout, le corps tout douloureux. On m’a emmené à l’hôpital où ils cherchent d’où vient ma maladive raideur. Mes parents viennent tous les jours me voir, ils se rencontrent, se parlent de moi, s’entendent sur tout ce qui me concerne, comme de vieux camarades.
C’était bien la peine de divorcer !

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *