1978 – Crocs

Je le vis, celui aux crocs saillants, qui m’accompagnait vers l’image inexistante, vers l’illusion des sens, et les crocs, organisés entre eux,

me renvoyaient à ma non organisation.

Ne suis-je que cela ?

Alors, mon chat, le rebelle vivant, miaula pour sa pitance.

Partager
Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *